Renault motorise les champions du quotidien

ImprimerEmail
11 TITRES CONSTRUCTEURS EN 35 ANS : Un palamarès inégalé pour les moteurs Renault !


En Formule 1, ce qui prime, c'est la performance. Pour les moteurs de série, il faut que cette performance soit associée au plaisir de conduite. Les ingénieurs "série" Renault - certains viennent des bureaux d'étude F1 - ont donc créé des moteurs "downsizés" qui maximisent le rendement énergétique. Le défi consiste à réduire la cylindrée - c'est le downsizing- qui dans certains cas va jusqu'à faire l'économie d'un cylindre-, tout en maintenant ou en accroissant la puissance et le couple moteur grâce à la suralimentation par un turbocompresseur. Les nouveaux moteurs Energy ont ainsi presque tous gagné entre 10 et 20 Nm par rapport à leur prédécesseur, pour une conduite axée sur l'agrément du conducteur, le dynamisme, les reprises, la vivacité et la réactivité.  

Bien sûr, d''autres technologies empruntées à l'univers de la F1 sont mises au service de la performance et de l'agrément des moteurs de série, comme par exemple l'architecture carrée des chambres de combustion... Dernier exemple : pour que les moteurs fonctionnent plus vite à la température idéale, on a notamment copié le mode de circulation d'eau de refroidissement de la F1, pour toujours plus de rapidité et d'efficacité.

PLAISIR DE CONDUITE

En Formule 1, ce qui prime, c'est la performance. Pour les moteurs de série, il faut que cette performance soit associée au plaisir de conduite. Les ingénieurs "série" Renault - certains viennent des bureaux d'étude F1 - ont donc créé des moteurs "downsizés" qui maximisent le rendement énergétique. Le défi consiste à réduire la cylindrée - c'est le downsizing- qui dans certains cas va jusqu'à faire l'économie d'un cylindre-, tout en maintenant ou en accroissant la puissance et le couple moteur grâce à la suralimentation par un turbocompresseur.

Les nouveaux moteurs Energy ont ainsi presque tous gagné entre 10 et 20 Nm par rapport à leur prédécesseur, pour une conduite axée sur l'agrément du conducteur, le dynamisme, les reprises, la vivacité et la réactivité.

Bien sûr, d''autres technologies empruntées à l'univers de la F1 sont mises au service de la performance et de l'agrément des moteurs de série, comme par exemple l'architecture carrée des chambres de combustion... Dernier exemple : pour que les moteurs fonctionnent plus vite à la température idéale, on a notamment copié le mode de circulation d'eau de refroidissement de la F1, pour toujours plus de rapidité et d'efficacité.

FAIBLE COUT D'USAGE

En Formule 1, l'ennemi c'est le poids. Exploiter au mieux chaque goutte de carburant permet d'embarquer moins d'essence et donc d'avoir une monoplace plus légère et donc plus rapide en piste. Les nouveaux moteurs Renault bénéficient directement de ce savoir-faire des motoristes du Groupe. Les motorisations Energy de dernière génération permettent des baisses de consommation et d'émissions de CO2 qui peuvent aller jusqu'à 25%, selon les moteurs.


Pour baisser la consommation, Renault utilise des moteurs plus légers (en aluminium), downsizés (un 1.2L consomme moins qu'un 1.6L) et des matériaux innovants (graphite, Diamond-like carbon, chaîne de distribution en Téflon®...) qui réduisent les frottements des pièces mobiles du moteur. Moins de frottements, moins de poids, c'est moins de déperdition d'énergie et moins de carburant tout court ! Et moins de carburant, cela signifie moins d'émissions de CO2 et moins d'atteintes à l'environnement, autre point fort de Renault.


La prouesse consiste en fait à réduire la consommation sans rogner sur le plaisir et les sensations de conduite : avec les nouveaux moteurs Energy, le conducteur dispose d'un moteur à la fois réactif ET économe à l'usage.

QUALITE & ROBUSTESS

Régularité, robustesse et fiabilité sont dans les gênes des moteurs F1 de Renault. Sans ces qualités, pas de victoires, et certainement pas un 11ème titre de Champion de Monde des Constructeurs en 2012 !

Renault, des équipes F1 aux équipes "série", place au plus haut niveau l'exigence pour renforcer la qualité et la durabilité de ses moteurs ...qu'ils soient de formule 1 ou de série. Si des ingénieurs issus de la formule 1 ont piloté le développement des nouveaux moteurs de série essence et Diesel, ont aussi été partagés les méthodes de conception et les outils numériques de calcul et simulation de résistance des moteurs. les tests qualité en bout de chaîne de fabrication sont systématiques et permettent au final de disposer de nouveaux moteurs toujours plus fiables et plus robustes dans la durée.